DEVENIR MEMBRE Mot de passe oublié
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

De quels moyens dispose un couple lesbien pour devenir parents ? Grâce à la coparentalité et à sa souplesse, des solutions existent pour fonder sa famille dans un état d’esprit serein, sain, aimant et sérieux. Avant tout, ce projet est un projet d’amour.

PMA pour les couples de femmes ?

La Procréation Médicalement Assistée s’adresse aux couples hétérosexuels uniquement en France. Ni les femmes célibataires ni les couples de lesbiennes ne sont autorisés à réaliser cette démarche. Et ce, quelle que soit la technique choisie. L’insémination artificielle n’est donc pas autorise non plus, contrairement à certains pays étrangers, si bien que les femmes se tournent vers d’autres solutions.

Insémination artisanale

L’insémination artisanale ressemble beaucoup à l’insémination artificielle. La différence entre les deux techniques ? L’insémination artisanale se déroule en dehors des centres de soins et en l’absence de professionnels de santé spécialisés. Elle n’est pas légiférée, il n’existe pas de conduite à tenir officielle. Les couples lesbiens rencontrent un homme célibataire ou un couple gay, qui leur fournit un échantillon de sperme. Les femmes procèdent à l’insémination du sperme au niveau du col de l’utérus de l’une d’elle. Souvent, lorsque vient le moment de concevoir le 2ème bébé, c’est l’autre femme qui porte l’enfant. Cette pratique n’est pas légale et peut être puni par la loi.

Lesbiennes, devenez mères en coparentalité

La coparentalité c’est quoi ? Co + parentalité = ensemble + parents. C’est être parents ensemble alors qu’on n’est pas en couple, qu’on ne vit pas ensemble. Pour les lesbiennes, cela peut se résumer à rencontrer un couple gay ou un homme célibataire qui veut devenir père ou aider un couple de femmes à procréer. Cette pratique n’est pas légiférée et laisse donc la porte ouverte à toutes les rencontres. Pour que tout se passe bien, les femmes se tournent vers les sites de rencontres pour coparents. Tous les participants du site déposent ou répondent à des annonces et ont un point commun : le désir d’être coparent.

Comment choisir un homme qui sera le père de notre enfant ?

Telle est la question que se posent de nombreuses lesbiennes. Sur quels critères se baser ? Quelles règles faut-il respecter pour éviter les mauvaises rencontres ? Il n’y pas de listes de réponses toutes faites : chaque couple doit avant tout décider de ses propres critères, en fonction de ses besoins, de ses convictions.
Certaines femmes voudront que le père soit présent pour l’enfant, beaucoup, plus ou moins, ou pas du tout. Certaines voudront absolument que le futur père biologique ait des caractéristiques physiques précises. D’autres seront plus attachées aux traits de caractère. Certaines voudront tout à la fois !
Elles sont nombreuses aussi à attacher de l’importance au contact, au feeling avec le futur père biologique : il faut que le courant passe bien.
Devenir mère quand on est lesbienne n’est donc pas impossible, loin de là. Il existe diverses solutions en France, même si elles sont moins nombreuses qu’à l’étranger, davantage ouvert à l’homoparentalité.