Fabriquer un test de grossesse maison

Fabriquer un test de grossesse maison

Attendre un enfant, un rêve qui devient réalité ! Après un retard de quelques jours et une sensation inhabituelle, la majorité des femmes se pose la question suivante : suis-je enceinte ? L’envie de connaître la réponse rend aussi anxieuse qu’irritante.

 

Pour des raisons quelconques, vous ne pouvez pas aller à la pharmacie pour vous procurer un test de grossesse conventionnel. C’est ici qu’intervient le fait maison. Il existe différentes manières de fabriquer manuellement cet outil des futures mamans et la fiabilité varie d’un cas à l’autre.

 

Quelles sont les possibilités et comment interpréter les résultats ?

 

Savoir si vous êtes enceinte avec le sel

Facile à réaliser, le test avec le sel consiste à mettre de l’urine dans un verre transparent et d’y verser 1 ou 2 pincées de gros sel. Pour que le résultat soit plus lisible, il est conseillé d’utiliser l’urine du matin. Ensuite, il convient de laisser le récipient et son contenu au repos pendant environ 2 heures avant de lire le résultat.

 

La dissolution totale du sel signifie qu’il y a une grande chance que la femme attend un bébé. Par contre, s’il reste intact, il faut encore attendre une prochaine fois pour réaliser son rêve d’être mère.

 

 

Utiliser le sucre pour confirmer sa grossesse

Pour confirmer la grossesse avec du sucre, il vous faut 2 récipients transparents comme le verre en plastique et du sucre cristallisé. Après avoir mis 1 cuillère à soupe de sucre dans le premier bol, versez-y la même quantité d’urine et l’aspect de la solution va déterminer le résultat.

 

Seule la présence du HGC, l’hormone de la grossesse, peut empêcher le sucre de se dissoudre, l’état solide signifie que vous attendez un heureux événement. Dans le cas contraire, votre sensation de malaise n’était qu’une fausse alerte.

Test au nuage de filaments

Pour faire le test au nuage de filaments, il suffit de mettre l’urine du matin dans un verre en plastique et de refermer le récipient hermétiquement. Après cela, posez-le dans le frigo pendant au moins 48 heures. Le résultat devient encore plus fiable si vous pouvez augmenter la durée de réfrigération.

 

A l’observation, si vous voyez de nuages de filament au fond du verre, le test est négatif. En cas de présence de fibres blanchâtre dans la partie supérieure, c’est un signe de grossesse.

Le vinaigre pour dissiper les doutes

Le vinaigre blanc peut aussi aider à confirmer la grossesse, en le mélangeant avec l’ingrédient de base. Laissez reposer la solution pendant 15 à 20 minutes.

 

En présence du HGC, le vinaigre change de couleur et devient plus foncé. Alors, il vous suffit de comparer la coloration initiale à celle obtenue après le temps de repos pour comprendre le résultat. En cas de non-changement de coloris, le test n’est pas concluant.

 

 

Test de grossesse fait maison avec du bicarbonate de soude

Dans l’objectif de dissiper les doutes sur une éventuelle possibilité de grossesse, mettez du bicarbonate de soude dans un récipient et ajoutez de l’échantillon d’urine du matin. De par sa facilité de réalisation, ce test fait maison offre un résultat instantané.

 

Au contact de la solution contenant du HGC, le bicarbonate doit pétiller. L’absence de cette réaction indique qu’il faut encore persévérer dans la conception de bébé.

L’eau de javel pour savoir si une grossesse commence

La technique d’eau de javel reste à la portée de tout le monde, mais nécessite des mesures spécifiques comme le port de gant et l’accès à l’air frais. Cette précaution permet de minimiser l’effet de l’inhalation du produit sur la santé respiratoire. Le test consiste à mélanger, à quantité égale, l’échantillon d’urine et l’eau de javel.

 

Associé à l’hormone de grossesse, l’eau de javel doit produire une réaction chimique telle que le pétillement ou l’apparition de mousse. Si rien ne se passe au bout de 5 minutes d’attente, il s’agit sûrement d’une fausse alerte.

 

 

Les résultats sont-ils fiables ?

Le test à l’aiguille, au dentifrice, à la moutarde figure dans la longue liste de cette pratique. Si ces méthodes ont aidé nos grands-mères à confirmer leur grossesse, à notre époque, pouvons-nous encore nous fier à ces résultats ?

 

Les tests de grossesse faits-maison n’ont pas encore fait l’objet de recherches scientifiques. Ce qui rend difficile la quantification de sa fiabilité. Par contre, de nombreuses femmes ont toujours recours à ces systèmes ancestraux. Toutefois, après avoir essayé toutes ces techniques, le résultat ne parvient pas à vous rassurer, il est préférable de choisir le procédé conventionnel comme les tests en pharmacie ou la prise du sang.

 

De plus, même si le test maison donne un résultat positif, il est toujours prudent de confirmer la bonne nouvelle par la médecine. Ainsi, vous éviterez le faux positif, les mauvaises surprises ou la déception.

 

Si vous n’avez pas encore trouvé  la personne qui va vous permettre d’avoir le bébé tant rêvé, c’est le moment d’y penser avec l’aide de Coparentalys !