La coparentalité, une solution pour les polyamoureux

Quelle que soit notre conviction ou notre peur de l’engagement, avoir un enfant est un instant primitif. Arrivé à un certain âge, tout le monde ressent le besoin d’avoir un enfant. Toutefois, si vous êtes un polyamoureux, trouver la bonne personne qui partage le même principe ou qui supportera votre conviction est difficile. Et si vous optez pour la coparentalité ? C’est la solution idéale pour concevoir un enfant si vous êtes un polyamoureux.

Comprendre la coparentalité

C’est la première fois que vous avez entendu parler de la coparentalité ? Il s’agit de concevoir un enfant sans un engagement affectif vis-à-vis des deux parents. En revanche, vous avez un engagement vis-à-vis de l’enfant que vous avez conçu ensemble. Les frais relatifs à la grossesse, à l’accouchement et à la naissance de votre enfant sont partagés. Sa garde est également partagée. Vous participez à son éducation sans avoir du compte à rendre à l’autre parent sur vos fréquentations.

Si vous voulez un enfant, mais que vous ne voulez pas vous engager dans une relation monogame ou si un seul partenaire ne vous suffit pas, avoir un enfant par le biais de la coparentalité est la meilleure solution pour vous. Toutefois, vous devez instaurer des règles dès le début pour éviter toute confusion à l’avenir.

Associer le polyamour et le rôle de parents

Être parent est une grande responsabilité. Il nécessite parfois de faire un sacrifice ou mettre de côté certaines choses que vous avez affectionnées auparavant. Revenons d’abord à ce qu’on appelle un polyamour. Il s’agit d’une relation qui vous permet d’être avec plusieurs personnes en même temps. Elle reçoit le consentement de tous les concernés. Vous vous conviendrez qu’avoir un enfant avec l’un et ne pas en avoir avec l’autre peut poser un problème. C’est la raison pour laquelle avoir un enfant en dehors de vos fréquentations est une bonne idée.

Séparer votre vie amoureuse et votre rôle de parent

À première vue, cela peut poser un problème, car votre enfant sera quand même amené à vous fréquenter régulièrement. Cependant, si vous vous partagez sa garde, vous pouvez sans problème séparer votre vie avec vos partenaires et votre vie avec votre enfant. Il suffit de rencontrer vos amoureuses pendant l’absence de votre enfant. Par ailleurs, le fait de rencontrer vos amoureuses peut perturber votre enfant, il peut ne pas comprendre cette situation. 

Il s’agit alors d’avoir une bonne organisation et de vous tenir à vos programmes. Si vous avez la garde de votre enfant pendant le weekend, vous essayez d’arranger vos rendez-vous avec vos partenaires pendant la semaine. De cette manière également, vous évitez à d’autres personnes d’entrer en contact à votre enfant. Bien évidemment, vous devez parler de cette situation avec le coparent pour éviter toutes sortes de malentendus.

Offrir un environnement stable à votre enfant

Être en polyamour est souvent un choix. Cependant, à moins que vous viviez en recluse au fin fond de la jungle, votre enfant en grandissant a besoin d’un environnement stable. Cependant, en choisissant de lui montrer votre polyamour, cela peut freiner son épanouissement. Or, l’une des règles de la coparentalité est d’offrir un environnement stable dans tous les domaines à votre enfant. Pour pouvoir offrir cet environnement à votre petit, vous devez d’abord prendre conscience de vos engagements envers lui. 

En effet, il y a une différence entre faire un don de sperme et opter pour la coparentalité. Si la première donne son sperme pour permettre à une personne de tomber enceinte grâce à une de ses gamelles, la deuxième s’apparente à la première, mais le donneur offre également un soutien complet pour éduquer et pour subvenir aux besoins de l’enfant. Dans ce cas, si vous voulez avoir un enfant en étant polyamoureux, vous devez en parler à la mère préposée de votre enfant. Vous trouvez ainsi une solution ensemble pour le bon épanouissement de votre enfant.

L’avantage et l’inconvénient de l’association de la coparentalité et du polyamour

En analysant bien votre situation, il convient de déterminer que la coparentalité est la meilleure solution si vous voulez un enfant. Vous pouvez cependant avoir du mal à décider. Pour vous permettre de prendre la décision qui s’impose, voici les avantages et inconvénients entre ces deux situations.

Les avantages de combiner la coparentalité et le polyamour

En décidant de vivre une vie amoureuse de polyamour, vous n’êtes pas engagé définitivement avec une seule personne, vous êtes libre de trouver une autre partenaire sans pour autant vous engager ou sans vous engager à long terme. Vous êtes alors libre d’avoir des relations avec plusieurs personnes sans rendre des comptes.

À cause de ce non-engagement, vous avez la possibilité d’avoir une vie à côté sans que vos partenaires en soient au courant. Votre enfant sera alors loin du tumulte de votre vie amoureuse. Par ailleurs, comme vous n’aurez pas à subir les affres de séparation ou des divorces, vous n’influencez pas non plus l’équilibre de votre enfant. Vous élèverez ainsi votre bambin dans un environnement stable sans une montagne russe d’émotions.

Les inconvénients de la coparentalité si on est un polyamoureux

Nous vivons en société, donc, il est difficile de nous en éloigner. Même si le polyamour est de plus en plus répandu actuellement, votre enfant qui est née par le biais de la coparentalité peut se poser des questions. En effet, votre vie privée ne concerne que vous, mais en observant la vie de ses camarades en grandissant, votre enfant peut se poser des questions. Et ce, même si vous ne lui montrez jamais votre situation en polyamour.

Dans le cas où vous affichez votre choix aux yeux de votre enfant, il peut aussi bien subir les moqueries et les médisances des autres enfants en grandissant. Ce genre de situation peut parfaitement le perturber même si vous lui offrez tous les amours du monde. En grandissant également, votre enfant peut prendre exemple sur vous et fuit l’engagement ou tout simplement, il va finir par ne plus croire à l’amour. Bien évidemment, cela ne veut pas dire que ne pas y croire est une mauvaise chose. Le point de vue peut être différent en fonction de vos principes.

Comment trouver une partenaire en coparentalité quand on est un polyamoureux ?

Quand on choisit son partenaire que ce soit pour se marier ou en coparentalité, le critère important est de choisir une personne qu’on juge être une bonne mère ou un bon père pour notre enfant. En coparentalité, vous avez besoin de trouver une personne qui accepte ou qui vit les mêmes situations que vous. En effet, le polyamour n’est pas fait pour tout le monde. Vous avez alors besoin d’une personne qui vous comprend. Mais en plus de cette condition, vous devez chercher une personne qui répond à vos critères. 

En effet, en coparentalité, vous devez imposer des critères, car il s’agit des gènes de votre futur enfant. Au-delà des apparences, vous devez vous pencher sur sa santé, son caractère, mais surtout sa situation financière. En effet, vous êtes deux à assumer la responsabilité financière de votre enfant. 

Si vous connaissez déjà tous les critères de choix de la future mère de votre enfant, il est peut-être difficile pour vous de la trouver. Et si vous utilisez Coparentalys pour chercher la bonne personne ? Le site vous met en relation avec la personne qui répond à tous vos critères tout en acceptant votre statut de polyamoureux.