Les familles monoparentales

Les familles monoparentales

En France, les familles monoparentales sont en constante augmentation. Actuellement un enfant sur cinq vit dans une famille monoparentale, alors qu’en 1990, le taux était d’un enfant sur dix.

Qu’est-ce que la monoparentalité ?

Le terme « famille monoparentale » désigne un ménage composé d’un seul parent ayant la charge d’un ou de plusieurs enfants. Dans 80 % des cas, la famille monoparentale est composée d’une mère. En effet, lors d’un divorce, la garde des enfants revient dans la plupart des cas à la mère. Plusieurs raisons peuvent engendrer une monoparentalité. La première étant le choix de la mère, une grossesse non désirée par le père ou accidentelle. La deuxième raison qui est la plus courante réside dans la séparation, divorce et veuvage. Qui, par la force des choses vous amène à devenir une famille monoparentale.

Quelles sont les conséquences sur la qualité de vie ?

Concernant les mères en situation de monoparentalité dès le départ, elles rencontrent plus de difficulté les premières années. Sans l’aide d’un proche, les débuts sont quelque peu compliqué. Des nuits blanches, une fatigue persistante et la difficulté d’organiser son planning entre le travail et la famille. Le fait de ne pas pouvoir se reposer sur quelqu’un de temps en temps peut être pesant au quotidien. Du côté des familles monoparentales récentes, suite à une séparation. La transition est une véritable épreuve, un énorme changement dans la vie d’une personne. Cette séparation peut être vécue comme un abandon, un choc ou un soulagement parfois, pour les femmes ayant subi des sévices durant leur vie conjugale. Il faudra un temps d’adaptation pour maîtriser cette nouvelle vie. Outre les conséquences sur le mental, les difficultés financières font parties des conséquences. En effet, le seuil de pauvreté est très élevé dans les familles monoparentales. Environ 34 % de ces familles sont sous le seuil de pauvreté. Des personnes sans emploi, à temps partiel afin de pouvoir s’occuper de leurs enfants ou possédant un temps plein dont le salaire est équivalent au SMIC.

Les conséquences des difficultés financières au sein d’une famille monoparentale.

Les restrictions financières jouent un rôle essentiel dans votre vie et celle de vos enfants. Le manque matériel, des repas peu équilibrés et parfois le fait de devoir sauter des repas. Cette difficulté peut engendrer un logement trop petit faute de pouvoir payer un loyer plus conséquent. La difficulté de pouvoir chauffer convenablement son logement l’hiver compte tenu de son tarif. Les conséquences sont multiples pour les ménages sous le seuil de pauvreté.

Quelles sont les solutions contre les difficultés financières ?

Les familles monoparentales peuvent bénéficier d’aides spécifiques subventionnées par l’état. Des aides financières peuvent être accordées pour payer le loyer, faire garder les enfants, pour payer la cantine, pouvoir payer le bus ainsi qu’une assurance-maladie. De nombreuses aides sont possibles pour les parents isolés.

Comment évoluent les familles monoparentales ?

Dans la plupart des cas, ses familles finissent par se remettre en union et retrouver une stabilité de couple. En moyenne, les femmes mettent plus de temps à se remettre en couple, environ 6 ans contre 4 ans pour les hommes.

Pourquoi choisir d’être une famille monoparentale ?

De nombreux parents choisissent ce mode de vie pour plusieurs raisons. Que ce soit dû au fait qu’ils n’ont pas trouvé la bonne personne pour partager ce moment à deux ou tout simplement pour éduquer leur enfant selon leur idéologie. Les raisons peuvent être nombreuses, mais le choix de devenir une famille monoparentale est mûrement réfléchi et totalement assumé.

Une étude a récemment montré que le fait de grandir au sein d’une famille monoparentale n’a aucun impact différent sur le développement de l’enfant. De quoi mettre de côté les préjugés et les conformistes de l’éducation.