C’est quoi une famille monoparentale ?

Selon la perception de la société, une famille idéale est composée du père, de la mère et de ou des enfants. Cependant, pour diverses raisons, cet idéal pour la société n’est pas forcément fait pour tout le monde. Quelle que soit la raison, la monoparentalité est devenue une situation courante actuellement. Et bon nombre de famille monoparentale s’en sort aussi bien ou plus qu’une famille composée de deux parents. 

Les causes probables de la monoparentalité

Certaines personnes font parfois le choix d’élever seul leur ou leurs enfants. D’autres ne veulent plus essayer la vie de couple après plusieurs déceptions. Mais il y a également ceux qui n’ont pas le choix, car la vie en a décidé autrement. Les parents divorcés ou séparés peuvent également être appelés des parents seuls, car ils n’élèvent plus ensemble leur enfant.

En effet, le choix d’avoir un enfant seul n’est plus condamné par la société actuellement. Dans cette situation, les mères célibataires sont en grand nombre par rapport aux hommes qui font le choix d’avoir seul un enfant. D’ailleurs, avec la progression de la science, il y a plusieurs façons d’avoir un enfant sans être obligé de connaitre le père. Mais cela peut également passer par l’adoption. 

D’autres personnes optent également pour la coparentalité qui est également devenue une pratique courante. Deux personnes qui n’ont aucune relation amoureuse décident d’avoir un enfant. Elles s’organisent ensuite sur le tour de garde de l’enfant. À aucun moment, il ne forme une famille traditionnelle. Les parents élèvent chacun de leur côté leur enfant même s’ils se sont mis d’accord sur certaines règles.

Les avantages d’être un monoparental

Être le seul parent d’un enfant a plusieurs avantages. D’abord, vous n’aurez pas à négocier ni à faire de compromis lorsque vous aurez à choisir son nom. Mais cet avantage n’est peut-être pas de mise si vous choisissez pour la coparentalité.

Quand ce n’est pas votre tour de garde, vous pouvez consacrer du temps pour vous. Vous pouvez prendre un repos bien mérité. Vous serez un peu délesté de vos responsabilités et ainsi pensez uniquement à vous.

Certes, vous vous occupez seul de l’éducation et de tout le problème de votre enfant, mais en prime vous profitez tout seul de son amour. Un parent seul a la possibilité de créer un lien très fort avec son enfant. La monoparentalité est même une situation qui encourage les relations fusionnelles. Mais en dehors de cet excès d’amour en exclusivité, vous avez également la possibilité d’être une maman ou un papa polyvalent. Votre enfant vous pousse toujours à vous surpasser, car il n’a que vous.

Les règles pour réussir la vie de famille monoparentale

Élever seul un ou des enfants n’est pas forcément facile. Bon nombre de personnes déchantent, car elles n’ont pas mesuré l’étendue de la responsabilité dans ce genre de situation surtout s’il le fait par choix. Dans ce cas, il est important de se préparer pour affronter la situation, mais surtout pour pouvoir offrir une vie meilleure à son ou ses enfants.

Créer un réseau de soutien

Si vous venez de perdre votre mari ou votre épouse, tournez-vous vers les proches pour obtenir un peu d’aide. Ils vous comprendront et peuvent même vous aider dans votre nouvelle situation. En cas de séparation également, vous aurez besoin de l’aide de vos proches, car, quelle que soit la raison de votre séparation, la surmonter n’est jamais facile. Dans l’un comme dans l’autre, vous avez besoin de réorganiser votre vie, mais aussi apprendre à vivre sans l’être aimé.

Dans le cas où vous avez choisi la monoparentalité en optant pour la coparentalité, il est conseillé de faire un choix judicieux en ce qui concerne votre partenaire. Cette précaution vous permet de compter sur une personne fiable en cas de besoin. De plus, vous ne pouvez pas forcément compter sur vos proches s’ils n’ont pas approuvé votre choix.

Si vous n’avez pas des personnes susceptibles de vous soutenir, il existe actuellement des groupes d’entraide pour des familles monoparentales. Ils peuvent être d’une grande aide en cas de besoin.

Bien réorganiser son temps

Avoir un enfant que vous soyez en monoparentalité ou en couple est toujours un grand bouleversement. Une ou plusieurs personnes dépendent de vous. Mais si vous êtes un parent seul, cette responsabilité est encore plus grande, car vous devez être sur tous les fronts. Pour s’en sortir, il n’y a qu’une solution : être un as de l’organisation. 

En effet, faire les courses, faire le ménage, prendre les enfants à l’école, les déposer à leurs diverses activités ou mettre en place des routines de vie nécessite une organisation impeccable. C’est indispensable aussi pour que l’enfant ait un bon repère et pour qu’il s’épanouisse dans un environnement stable.

Bien qu’être monoparentale occupe votre temps, il est également de bon augure de penser à vous de temps en temps. Un repos bien mérité permet de puiser l’énergie nécessaire pour prendre bien en main votre responsabilité.

Se préparer financièrement

Un enfant occasionne des dépenses à part entière en dehors de vos charges fixes. Dans ce cas, vous devez être paré pour subvenir à tous ses besoins. Et ce, dès sa naissance jusqu’à ce qu’il soit en âge de s’assumer tout seul. 

Vous devez avoir un revenu stable, car un enfant doit manger, s’habiller, avoir un toit, etc. En cas de coparentalité, les charges financières de votre enfant sont à discuter avec votre partenaire. C’est la raison pour laquelle, il est toujours important de bien choisir la personne avec qui vous allez entamer cette aventure.

Dans le cas où vous avez un souci à ce niveau, vous pouvez compter sur les différentes aides gouvernementales. Surtout si vous venez de vous séparer ou si vous venez de perdre votre conjoint. Cependant, ces aides sont délivrées uniquement sous certaines conditions. Le mieux est alors d’avoir le moyen et le budget nécessaires avant d’assumer une famille en monoparentale.

Offrir un environnement affectif stable à l’enfant 

En plus des besoins matériels, un enfant a un besoin affectif qu’un parent qu’il est en couple ou seul a l’obligation de combler. Parfois, les familles monoparentales étoffent ou surprotègent leurs enfants par peur qu’ils ne vivent pas les mêmes situations que les autres enfants. Pour éviter ce genre de désagrément, il faut savoir bien peser sa relation avec son enfant. Les mères sont les plus jugées dans ce genre de situation, car elles ont tendance à combler ce manque en corolaire à l’absence du père.

Votre enfant, en grandissant, constatera cette exception. Lorsque le moment de poser des questions arrive, il n’est pas bon de mentir. Expliquez-lui la situation s’il est en âge de comprendre. Dans le cas où il s’agit de la coparentalité, prévoyez que les deux protagonistes lui expliquent ensemble ce qu’il en est pour éviter qu’il ressente une différence par rapport aux autres.

Vous connaissez peut-être les critères d’un bon parent si vous décidez d’avoir une famille monoparentale par le biais de la coparentalité. Mais trouver cette bonne personne n’est pas facile. Heureusement, Coparentalys est justement créé pour vous aider dans la réalisation de ce projet. Il suffit de client sur le lien d’inscription et remplir votre profil.  Le site de rencontre pour coparents vous mettra en relation avec la personne qui deviendra le père ou la mère de votre enfant.